Vertus thérapeutiques 

La station thermale de Plombières-les-Bains est agréée par le Ministère de la Santé, après avis de l’Académie de Médecine pour les orientations suivantes :

RHUMATOLOGIE, séquelles des traumatismes ostéo-articulaires, fibromyalgieRH - 4 soins thermaux par jour soit 72 soins  par cure thermale. 

APPAREIL DIGESTIF, troubles du métabolisme. AD - 4 soins thermaux par jour soit 72 soins  par cure thermale.

RH + AD ou AD + RH (selon la pathologie principale) – 6 soins thermaux par jour, soit 72 soins en première orientation et 36 en seconde par cure thermale. 

Des eaux minérales et thermales aux vertus exceptionnelles :

  • Hyper thermale, entre 50° et 85 °, chargée en gaz rares et en oligo-éléments (fluor)
  • Peu minéralisée, PH proche de 8.6, riche en silice , légèrement sulfatée
  • Décontracturantes, antispasmodique, décongestionnantes, cicatrisantes.                                
  • Effet antalgique, calmant, action sédative et vasodilatatrice                                                                                      
  • Action anti-inflammatoire, effet relaxant favorisant l’assouplissement des articulations.


La fibromyalgie est une pathologie douloureuse chronique caractérisée par l’existence de points douloureux multiples de topologies définies.Il s’y associe dans un grand nombre de cas, des troubles du sommeil chroniques et une fatigabilité musculaire à l’effort. dans de nombreux cas, on ne trouve pas de cause majeure à l’apparition de la maladie. Les traitements médicamenteux ont un succès limité. On a recours en réalité à de nombreuses spécialités de la médecine pour en venir à bout, dont le thermalisme.

Le thermalisme est une polythérapie susceptible d’intervenir à plusieurs niveaux chez le patient fybromyalgique.

Les techniques thermales sédatives (bains, douches, massages, boues, étuves) concourent à l’effet décontracturant, relaxant et antalgique.

  • La kinébalnéothéraphie active en piscine permet une réadaptation progressive à l’effort.
  • L’éloignement du stress de la vie quotidienne et une prise en charge psychothérapique.

La cure thermale à Plombières-les-bains est susceptible de représenter un apport thérapeutique particulièrement intéressant et complémentaire pour la prise en charge du patient.

Chiffres ; 2,4% de la population française souffre de fibromyalgie.

Le traitement des MICI

 Les Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) font partie des priorités de la santé publique en gastroentérologie du fait de leur prévalence en augmentation, de leur fort retentissement sur la qualité de vie des malades et de leur coûts directs et indirects : elles sont prises en charge dans le cadre des affections longue durée (ALD).

Chiffres :

  • 200 000 personnes sont touchées par les MICI dont 25% de moins de 18 ans
  • 2000 nouveaux cas sont déclarés chaque année

Une enquête a été menée dans le but de mieux comprendre les résultats obtenus par la cure thermale de Plombières sur ces maladies. Un questionnaire a été envoyé par les médecins thermaux de Plombières, à l’ensemble des patients venus se soigner pour ces maladies, dans le cadre d’une cure thermale.Les patients ont déclarés de manière anonyme à leur médecin. Le questionnaire comprenait 16 questions. Enquête publiée dans « La presse thermale et climatique »

Sur l’ensemble des questionnaires envoyés:

  • 68% des patients étaient des femmes et 32% des hommes.
  • 50% avaient une maladie de Crohn et 50% une Rectolite Hémorragique. 
  • 38% avaient déjà subi une opération liée à la maladie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Appareil Digestif

Principales indications

Troubles fonctionnels instestinaux (TFI) ou colopathies fonctionnelles.

Troubles du transit : diarhées, constipation ou alternance diarhées constipation.

Spasmes , douleurs abdominales

Etats migraineux d’origine disgestive.

Entéropathies cryptogéniques

Maladie de Crohn (hors poussées aigües)

Rectolite hémorragique (hors poussées aigües)

Colopathies séquellaires

Gastro-entérites chroniques

Maladie des laxatifs

Post antibio-thérapie

Maladie diverticulaire où persiste un élément spatique

Post chirurgicales en présence de douleurs adhérentielles ou de periviscérites

Affections douloureuses anorectales

Séquelles d’une chirurgie hémorroïdaire, névralgie rectale.

La prescription d’une cure thermale

Voici les grands étapes à suivre :

1. Le questionnaire de prise en charge Cerfa_11139.02, disponible dans les Caisses Primaires d’Assurances Maladies. Il doit être demandé par le patient ou le médecin.

2. Le médecin remplit le questionnaire avec le patient en mentionnant la ou les orientations thérapeutiques selon les besoins du malade.

A noter :

- Une seule cure annuelle de 18 jours de soins est remboursée.

- Le forfait thermal médical est de 70€.

- Les soins sont pris en charge à hauteur de 65 % ou 100 % en cas d’exonération du ticket modérateur.

- Le coût d’une cure équivaut à moins d’une journée d’hospitalisation.

- Sous réserve de conditions de ressources, le curiste peut bénéficier d’une prise en charge partielle de ses frais de transport et d’hébergement.

- De nombreuses mutuelles participent également au remboursement.

3. Le patient adresse son formulaire rempli et signé à son centre de sécurité sociale avant la date de départ choisie.

4. Le patient prend lui-même contact avec l’établissement thermal pour fixer les dates de sa cure.

5. Généralement, la veille ou le premier jour de la cure, la patient rencontre le médecin thermal avec lequel il aura préalablement pris rendez-vous. Celui-ci établit pour lui un programme personnalisé de soins. Ces derniers lui seront dispensés par des spécialistes hydrothérapeutes, kinésithérapeutes…

Les commentaires sont fermés.